LES SEULS COMBATS PERDUS D’AVANCE SONT CEUX QU’ON REFUSE DE LIVRER

La schizophrénie d’IDF mobilités : les leçons à tirer des autres lignes

Temps de lecture : 2 minutes

Le 13 mars Valérie Pécresse s’est indignée auprès du Président de la SNCF des dysfonctionnements récurrents de la ligne J suite à la mise en oeuvre du Service annuel SA2018.

lettre Pecresse

Pourtant les usagers avaient exprimé leur scepticisme voire leur inquiétude sur le blog de transilien, qui – en bel organe de communication qu’il est – a fait son exercice de pédagogie : blog RER ligne J

Mais c’est pourtant Valérie Pécresse qui avait signé la décision du changement de l’offre le 22 mars 2017.

LIgne-J6-décision-IDF-SA2018-signee-Pecresse

 

Pourquoi c’est intéressant?

Parce que le même scénario est en train de se dérouler avec le SA2019 et que l’on peut donc parier sur la même lettre dans un an après l’échec prévisible du SA2019.

Alors, si IDF mobilités se mettait à réfléchir avant de prendre des décisions qui impactent les usagers et si Madame Pécresse Présidente d’IDF mobilités et Stéphane Beaudet, vice-président et maire de Courcouronnes écoutaient les usagers et les élus qui protestent?

C’est ce que nous lui avons dit sur Twitter.

tweet ligne J

 

 

Si vous avez aimé, partagez!
error

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu